Rel@com

Rel@com - Revue des Sciences Humaines et Sociales - Université Alassane Ouattara

ENSEIGNER/APPRENDRE L’ORAL DU FLE DANS LE CONTEXTE UNIVERSITAIRE EN EGYPTE

Wael SALAH HUSSEIN ALY

Résumé

Dans notre étude, nous pouvons confirmer que l’enseignement/apprentissage de l’oral du FLE, (Français Langue Étrangère), n’est pas une tâche facile, néanmoins importante dans la formation des apprenants. L’oral représente une principale pratique langagière quotidienne, mais il est mal considéré et fait peu l’objet d’un véritable enseignement. Considéré comme insaisissable, éphémère, il bénéficie d’une représentation négative par rapport à la pratique langagière écrite, auquel il est constamment comparé et auquel il sert le plus souvent de support. L’enseignement/apprentissage de l’oral reste, pour bon nombre d’enseignants de langue, une pratique conflictuelle, floue et mal cernée dans la classe de langue, se réduisant à des pratiques globales et parfois incertaines. Cette étude a pour objectif de mettre en valeur la notion de l’oral et de montrer que l’acquisition d’une compétence de communication orale peut constituer, indépendamment de l’écrit, un objectif à part entière en classe de langue étrangère. Il s’agit aussi de proposer une méthodologie de l’enseignement/apprentissage de l’oral et de son évaluation qui tient compte de ses variations et de ses spécificités.

Abstract

In our study, we can confirm that the teaching/learning of oral French as a foreign language is not an easy task, however important in the training of learners. The spoken word is a main daily language practice, but it is poorly considered and does little real education. Considered as elusive, ephemeral, it benefits from a negative representation in relation to written language practice, to which it is constantly compared and to which it is most often used as support. For many language teachers, teaching / learning of the spoken language remains a conflictual, unclear and poorly defined practice in the language class, reducing itself to global and sometimes uncertain practices. The purpose of this study is to highlight the notion of the spoken word and to show that the acquisition of oral communication skills can constitute, independently of the written word, an objective in its own right in a foreign language class. It is also a question of proposing a methodology for oral teaching / learning and its evaluation which takes into account its variations and specificities.