Rel@com

Rel@com - Revue des Sciences Humaines et Sociales - Université Alassane Ouattara

LES DÉFIS DE LA COMMUNICATION DANS LA GÉNÉRATION DE LA DEMANDE POUR LES SERVICES DE VACCINATION : CAS DU PROGRAMME ÉLARGI DE VACCINATION EN CÔTE D’IVOIRE EN 2021

Marie Sylvana BROU, Lepri Bernadin Nicaise AKA et Clément Kouadio KOUAMÉ

Résumé

La communication pour la santé vise à informer et influencer les décisions individuelles et collectives propices à l’amélioration de la santé. Dans le Programme élargi de vaccination (PEV) en Côte d’Ivoire, cette composante est confrontée à plusieurs défis qui limitent son efficacité. Quelles sont-elles ? Comment peut-on y remédier ? Le présent article, à partir d’une enquête réalisée auprès des acteurs du programme et de la communauté, à l’aide de questionnaires, d’entretiens individuels approfondis et de discussions de groupe, révèle certaines difficultés. Ce sont entre autres le non-respect de dispositions institutionnelles, la non-exécution des plans de communication/mobilisation sociale pour la vaccination systématique, l’absence de stratégies de communication sur les risques, la faible exploitation de la communication digitale et des réseaux sociaux et l’insuffisance des ressources financières. Il propose des solutions au nombre desquelles des activités de plaidoyer à l’endroit du parlement ivoirien pour le vote de lois en faveur du PEV, l’identification, par district, des zones et populations insuffisamment couvertes par des activités de communication ciblées, le renforcement de la communication interpersonnelle au poste de vaccination et la mise en place d’une cellule de veille sur les réseaux sociaux.

Abstract

Health Communication aims to inform and influence individual and collective decisions to improve health. Within the Expanded Program of Immunization (EPI) in Côte d’Ivoire, this component is faced with challenges that hinder its effectiveness. What are they? How can they be remedied? This article, based on a survey of program and community actors, using questionnaires, in-depth interviews (IDI), and focus group discussions (FGD), highlights some of these challenges. These include non-compliance with institutional guidance, failure to implement communication/social mobilization plans for routine immunization, lack of risk communication strategies, insufficient use of digital communication and social media and the lack of financial resources. It proposes solutions that include advocacy towards decision-makers to vote laws and create enabling environment for EPI, identification, per health district, of areas and populations with low coverage for targeted communication activities, the strengthening of interpersonal communication at the vaccination point, and the set up a social listening mechanism.