Rel@com

Revue Rel@com des Sciences Humaines des Sciences Sociales

L’ÉVÈNEMENT DE LA MORT : FATALITÉ IMAGÉE CHEZ HEIDEGGER

Dimitri OVENANGA-KOUMOU

Résumé

La vie est un engagement à la mort qui est son terme ultime. La triste consolation que l’homme trouve devant cet événement dérangeant, c’est son caractère proprement imagé. Car il ne sait pas le moment réel de sa venue, au-delà du fait qu’elle arrive sans être empêchée. Elle n’est véritablement fatale que pour les consciences vivantes qui, elles, également, n’ont aucun pouvoir d’assister à la leur propre.

Abstract

Life is a commitment to death which is its ultimate end. The sad consolation that man finds in the face of this devastating event is his properly imaged character. For man does not know the real moment of his coming, beyond the fact that it arrives unhindered. It is truly fatal only for living consciousnesses which also have no power to attend to their own.